baseline2

Vous organisez un événement ? Vous avez une actualité ou un projet à communiquer ? Annoncez vos infos ICI

Recevez notre Newsletter

menu-in-1menu-home-2menu-home-3menu-home-4

Découvrez également les actualités des autres rubriques

Voir les actualités des élus et décideurs

Voir les actualités des citoyens

Voir les actualités des entrepreneurs

NOV.
18
Comment valoriser l’agro-écologie avec l’aide d’entreprises partenaires ?
NOV.
23
Les 2ème Rencontres de l'Impact Social du Projet VISES
NOV.
30
Soirée des partenaires Université de Lille

TOUT L'AGENDA

> Les 1000 & UN loisirs : une bulle d'air pour les personnes en situation de handicap

Temoignage3 222L'association Les 1000 & UN loisirs organise des séjours longs et courts partout en France, des week-ends et des journées récréatives en Hauts-de-France, à destination des enfants et adultes en situation de handicap.

En savoir +

TOUS LES TÉMOIGNAGES

Actualités

DEC.
15
Un statut innovant pour développer des projets artistiques sur nos territoires

La région HDF voit se créer une coopérative innovante sur son territoire, en phase d’expérimentation aujourd’hui.

Sous son appellation de « Coopérative Œuvrière de production », celle-ci a pour objet « la coopération au cœur et autour de projets artistiques ».

En d’autres termes, la future coopérative aura pour objectif de rendre possible la création d’un projet artistique par la collaboration avec d’autres artistes, structurés ou non en compagnie. Cette coopération au cas par cas peut intervenir à différentes étapes de la vie d’une œuvre (expérimentation, création/production, diffusion).

Ce travail collectif permet à chacun des membres d’alimenter la construction de projets artistiques par une mutualisation de moyens et le partage d’expériences et de savoir-faire. Chambre de réflexion artistique, politique et structurelle, la Coopérative souhaite prendre le temps de s’interroger sur de nouveaux modes de création artistique.

pansesvertes

Revendiquant les principes de l’économie sociale et solidaire, elle est pluridisciplinaire, intergénérationnelle, sociocratique et ancre son action sur les différents territoires représentés par ses membres.
Son rayonnement est aujourd’hui national :

L’accompagnement obtenu

La création de l’association porteuse de ce projet a été permise grâce à l’appui du Dispositif Local d’Accompagnement du département de la Somme, porté par le GRIEP et sa reconnaissance à travers l’AMI – Appel à Manifestation d’Intérêt Innovation Sociale portée par l’ex-région Picardie et aujourd’hui la région HDF.

GRIEP

Aujourd’hui, grâce à l’appui technique des réseaux régionaux (GRIEP, CRESS et Le Mouvement Associatif HDF), ce projet a obtenu un financement européen, Appel à Projet 18b, permettant la création juridique de la Coopérative Œuvrière de production et la poursuite des réflexions liées à son organisation.

La Coopérative collabore aujourd’hui avec l’Institut Godin, sur l’évaluation continue de leurs pratiques au regard de l’Economie Sociale et Solidaire.

Institut Godin 160

 

Si vous voulez plus d’informations, nécessitez-pas à contacter les responsables de la coopérative : cooperative.oeuvriere@gmail.com.

DEC.
15
PTCE ALISS : la coopération au service du territoire

En juin 2015, des acteurs économiques du GrandSoissons ont décidé de se rassembler sur la base d’un imaginaire commun : faire du territoire un terreau fertile pour le développement économique et la création d’emplois.

LogoALISS

Ils décident alors de se constituer en association pour travailler ensemble à la construction du projet. ALISS, « Association pour L’Innovation Sociale en Soissonnais », était née. Aujourd’hui reconnu PTCE – Pôle Territorial de Coopération Economique (pour en savoir plus), l’association se compose de 37 adhérents (des entreprises de l’économie sociale et solidaire, des entreprises classiques, des PME et TPE, des indépendants, des associations...).

Un animateur, Antoine Vagnon, porte sa dynamique et accompagne la création des activités sur le territoire.
6 thématiques de travail ont été identifiées :

  • La mobilité
  • Les Eco-activités
  • Le Back-Office
  • Les services alimentaires (en privilégiant les produits locaux)
  • Le service à la personne
  • La Z-Fabrik (appuyer l’émergence de projets locaux et mobiliser des acteurs « ressources »)

Les projets en cours

4 entreprises ont été créées en 2017, appuyer par la création d’emplois en insertion :

RQ Soissons

  1. Le Garage solidaire : Objectif : location et vente de véhicules = 10 emplois d’ici 3 ans
  2. Vélo Libre Service. Objectif : Location de vélos / En cours d’expérimentation = 6 emplois en 3 ans
  3. Atelier de Taux. Objectif : Collecte, tri et désemballage de déchets organiques issus des grandes et moyennes surfaces. Production d’énergie par méthanisation = 10 emplois d’ici 3 ans.
  4. Régie de quartiers. Objectif : améliorer le cadre de vie des habitants à travers la mise en place d’activités comme l’entretien des espaces verts, la voirie ; l’animation du quartier à travers des visites de courtoisie ou des jardins partagés = 25 emplois d’ici 3 ans sur 3 quartiers prioritaires.

 

Contacts

Pour en savoir plus
avagnon@ptce-aliss.org 
06.49.78.62.28.
ALISS - 2 allée de l'innovation, 02200, Soissons

DEC.
13
Les garages solidaires, une solution alternative de proximité par des coûts d’entretiens plus accessibles

« Egalement appelé garage participatif ou même garage associatif, un garage solidaire est un établissement structuré pour que vous puissiez entretenir votre véhicule par vous-même, en ayant accès aux installations et outils nécessaires, ou en demandant l'aide d'un spécialiste mécanicien ». La réparation peut se faire directement par l’appui d’un mécanicien sans qu’une participation individuelle dans l’entretien de votre véhicule soit demandée. Tout dépend du modèle pensé.

 

Plusieurs garages ont vu le jour sur la région Hauts-de-France : 3 en Picardie aujourd’hui – Soissons, le garage de l'Ilot (Amiens) et le garage solidaire de Thiverny.

 

Le garage solidaire de Thiverny

 

Garage Solidaire Thiverny

 

Ouvert depuis septembre 2017, un local a été mis à disposition de l’association par la mairie (où est également basé le siège social).

Le garage solidaire fonctionne pour l’instant avec l’aide de professionnels bénévoles, en attendant le bouclage d’un montage financier qui permettra de créer un poste de mécanicien à temps plein.

 

Ce garage solidaire répond à un réel besoin local :

  • Permettre à des personnes au revenu modeste de pouvoir continuer à entretenir leur véhicule (qui assure leur lien avec le monde du travail) ; le tarif des prestations du garage est donc aligné sur les revenus des adhérents, il est en moyenne deux fois moins cher que dans un garage classique (d’ailleurs inaccessible pour le public visé),
  • Mettre fin aux séances de « mécanique sauvage » sur le domaine public avec toutes les nuisances que l’on connaissait,
  • Remettre en circulation des véhicules fiables et propres pour l’environnement, afin de permettre au plus grand nombre, une recherche de travail plus aisée à l’extérieur (rappel : Thiverny n’est qu’à 1 kilomètres de l’ancien site Chausson dont la fermeture a causé un véritable traumatisme parmi la population).
  • Pouvoir intégrer des jeunes stagiaires pour les former ; et plus tard, pourquoi pas la création d’emplois en Insertion...

 

Afin de pouvoir fonctionner dans les meilleures conditions possibles, le garage solidaire doit compléter ses équipements, il fait donc appel à des donateurs : particuliers, entreprises, associations ou collectivités, il recherche ainsi :

 

  • De l’outillage et tout le matériel spécialisé dont peut avoir besoin un garage,
  • Un bâtiment préfabriqué du type « Algeco » pour héberger une partie « bureaux »,
  • Des véhicules inutilisés (auto ou 2 roues) encore opérationnels (ou ne nécessitant que peu de travaux de remise en état),
  • Des dons financiers de la part de mécènes pour créer le plus tôt possible le poste de mécanicien (élargissement de l’amplitude d’ouverture, encadrement et formation de jeunes stagiaires).

 

Si d’une façon ou d’une autre, vous pensez pouvoir vous rendre utile à la bonne marche de ce projet - même en tant que bénévole - n’hésitez pas à prendre contact avec son président, M LABET (garage.solidaire@yahoo.fr). 

Page Facebook

 

Vous pouvez aussi diffuser ce message dans votre réseau, plus il sera vu plus les retours seront importants !

 

DEC.
08
Place des assos : une nouvelle plateforme collaborative entre associations

placedesassosLa ville de Lille a lancé cette semaine une plateforme en ligne pour faciliter les échanges entre les associations et avec les citoyens.

Baptisé « Place des assos », le site propose un annuaire des associations, mais aussi un « Coin du partage ». Les associations peuvent lister les choses dont elles ont besoin, ou les ressources qu’elles mettent à disposition. Le tout s’affiche sur une carte.

Le site se destine tout autant aux associations qu’aux citoyens qui désirent aider.  « Cette plateforme interactive et collaborative permet aux associations et aux citoyens d’échanger, de partager leur temps et leurs besoins en matériels », précise la ville sur son site internet.

Sur « Place des assos », on trouve également un espace bénévolat.

Pour en savoir plus, cliquer ici

NOV.
20
Webinaires "Apprendre à manager le travail"

logoL'Anact vient de publier le Livre Blanc « Apprendre à manager le travail" avec un focus sur les cursus de formation initiale des ingénieurs et managers,  à l’occasion du colloque d’ouverture de la Semaine pour la Qualité de vie au travail : "Un management de qualité, ça s’apprend?".
 
Aujourd’hui, l'association propose une série de webinaires dédiée à la valorisation d’initiatives déja prises par des établissements et la présentation des recommandations pour mieux former aux enjeux des conditions et de la qualité de vie au travail. Ce sont des web-conférences de 3/4 d’heure avec inscription préalable gratuite avec adresse mail, possibilité de rediffusion après.
 

Mercredi 22 novembre à 11h30, Cursus de formation continue : 6 recommandations pour former au management du travail. Interventions de : Florence Chappert, coordonnatrice du livre blanc, et Patrick Conjard, auteur de l'ouvrage "Le management du travail". Ils présenteront les recommandations concernant la formation continue en les illustrant d’initiatives mises en œuvre en entreprises. Un webinaire destiné en priorité à ceux qui conçoivent et mettent en œuvre des formations destinées aux managers : DRH, responsables de formation, consultants formateurs et organismes de formation continue.

Mercredi 29 novembre à 11h30, en particulier à l'attention des écoles d’ingénieurs, pour leur présenter dans le détail des initiatives et recommandations spécifiques à ces cursus. (webinar)

Mercredi 13 décembre à 11h30, en particulier à l'attention des écoles de management (y compris IAE, Sc Po, IEP, universités), pour leur présenter dans le détail des initiatives et recommandations spécifiques à ces cursus.  (webinar)
 

Informations : Florence CHAPPERT, Responsable priorité "Faire école"
04 72 56 13 89 - 06 85 60 49 23 - 192 avenue Thiers - 69457 Lyon cedex 06
www.anact.fr

marge1